Sondage: 60% des Français favorables au détecteur de fumée

Bienvenue

60% des Français en faveur du détecteur de fumée

détecteur de fumée

Le 8 mars prochain, toutes les habitations Françaises devront être équipée d'au minimum un détecteur de fumée (voir notre article sur la loi Morange).

Obligatoire depuis de nombreuses années dans plusieurs pays Européens (Norvège, Grande Bretagne...), le détecteur de fumée a su y faire ses preuves en divisant par deux le nombre de victimes engendrées par les incendies domestiques.
La France possède donc un retard conséquent en matière de sécurité et de prévention incendie et à décidée d'y remedier pour sauver des vies (le but étant d'en épargner environ 400 chaque année).

C'est dans ce contexte qu'il vous a été demandé de répondre à la question suivante:
La France a décidé de rendre obligatoire les détecteurs de fumée à partir du 8 mars 2015. Trouvez-vous normal d'avoir à installer un tel dispositif dans chaque logement?

Sondage détecteur de fumée

Et bien la réponse et Oui pour plus de la moitié des personnes intérrogées (59,5%), en effet selon les dires des votants cette mesure devrait permettre de garantir au maximum la sécurité de tous.

"ça ne coûte pas grand chose et je dors plus tranquillement."
"Les Français devraient s’équiper spontanément au lieu d’attendre une loi qui les y oblige." complètent 2 personnes ayant participé au sondage sur les DAAF.

En revanche, il reste 40,5% de personnes trouvant cette mesure inutile. Pourquoi? Certainement par manque d'information ainsi que par lassitude de modèles peu fiables générant un grand nombre d'alarmes intempestives.

Pour ou contre, tous les propriétaires d'un logement devront s'acquitter d’un détecteur de fumée avant le 8 mars 2015 pour répondre à cette obligation fixée par la loi.

Acheter un détecteur de fumée

Une population en majorité favorable mais encore peu de foyers équipés d'un DAAF

Si comme nous venons de le voir 60% des personnes intérrogées sont favorables à cette obligation, il faut malheureusement constater qu'à l'heure actuelle la proportion d'habitations équipées d'un détecteur de fumée est encore faible et très loin des 60%.
Pour l'instant, il existe donc un réel décalage entre volonté et action qui devrait s'estomper petit à petit...

Voir plus d'actualités sur les incendies


Vous avez trouvé ce contenu utile? Partagez-le !