Un extincteur sonore révolutionnaire pour éteindre un feu en musique !

Bienvenue

Invention: Un extincteur basses fréquences pour éteindre le feu en musique !

extincteur sonore

Et pourquoi pas recycler votre vieux caisson de basse en extincteur?
Idée farfelue? Détrompez-vous car c'est ce que propose 2 étudiants Américains !

Seth Robertson et Viet Tran (tous deux en fin de cycle d'ingénierie à l’université George Mason en Virginie) viennent de mettre au point un extincteur capable d'éteindre un feu à l'aide de son.
Les étudiants ont donc réussi à démontrer qu’il était possible de combattre un feu autrement qu’en utilisant les moyens d'extinction habituels (mousse, eau...)

Les tests n'ont, pour l'instant, été effectués que sur de petits départs d'incendies, mais les résultats constatés laisse présager des applications bien plus importantes.
Les 2 étudiants aimeraient que le projet aille beaucoup plus loin. (Par exemple: en équipant des drones avec leur machine, ils envisagent de lutter contre les feux de forêt. Mais aussi l'extinction d'incendie dans l'espace)

Principe de fonctionnement de l'extincteur à son

Le principe de leur extincteur est plutôt simple.
Le système, conçu pour projeter des ondes basses fréquences entre 30 et 60 hertz (fréquences presque inaudibles pour l’oreille humaine) sur un départ de feu, permet d'exercer une pression sur l’air et donc sur l’oxygène qu’il contient et qui est indispensable pour nourrir le feu. La combinaison pression/fréquence exercée permet alors de séparer l’oxygène du feu, agissant sur les flammes et éteignant ainsi rapidement l'incendie.

Vidéo de l'extincteur sonore

Dans cette vidéo de démonstration Seth et Viet mettent en scène leur prototype avec une simulation d'un feu de casserole.
L'appareil, qui n'a couté que 600 dollars ne fait qu'une bouchée des flammes présentes dans la poêle et réussi parfaitement à éteindre ce feu en à peine quelques secondes.

Un projet de fin d'étude basé sur les recherches de la DARPA

La DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency ou Agence pour les projets de recherche avancée de défense) avait déjà établi que l’émission de basses fréquences sonores dispersait les flammes, baissait leur température, et finissait par stopper la combustion.
Le projet avait cependant été abandonné faute d’application concrète pour cette découverte.

 

Les 2 étudiants voient beaucoup plus loin et ont déposé un brevet leur permettant d'exploiter et de faire connaître leur invention pour l'année à venir.
Ceux-ci devront par la suite, déterminer si le brevet vaut la peine d’être reconduit en fonction des applications concrètes qu'ils auront réussi à mettre en place.

Voir plus d'actualités sur les incendies


Vous avez trouvé ce contenu utile? Partagez-le !